Les trésors de l'affectivité

recréer du lien affectif en posant régulièrement des actes d'amour

au centre de nos vies

Bulletin 

d'inscription

Août 2020

Les événements de ces trois derniers mois s'accélèrent et se radicalisent. Pourquoi continue-t-on à entendre une chose et son contraire ? Pourquoi les autorités entretiennent-elles la confusion et les zones d'ombre ? Pourquoi les scientifiques eux-mêmes ne parviennent-ils pas globalement à s'entendre sur une prescription commune face au covid-19 ? Pourquoi certaines mesures visent-elles à interdire un médicament, supprimer l'article d'un scientifique, ou encore suspendre l'accès à une ville ou une région ? Pourquoi cette "pandémie" est-elle signalée comme une menace permanente ? Pourquoi n'assiste-on pas sur les plateaux de télévision à un réel débat contradictoire ?

En attendant, la peur s'infiltre de manière insidieuse et pernicieuse. L'anormalité, ou l'exceptionnel, devient normal, ou ordinaire. Oserons-nous échapper à une atmosphère mortifère croissante qui s'est sournoisement infiltrée dans notre quotidien ? Quelles actions pouvons-nous mettre en place pour recréer du liant social, sensible et vivant entre les êtres humains ? Ce faisant, des "forces agissantes" continuent à alimenter les zones d'ombre.

L'inquiétude et l'anxiété fabriquent du stress psychologique qui in fine occasionne à des degrés divers un affaiblissement de notre système immunitaire et notre joie de vivre. Nous assistons finalement à l'appauvrissement de la rencontre humaine par une raréfaction du lien, du contact, et du toucher.  

 

Il me semble important de revenir progressivement dans un lien  affectif avec nos proches et celles et ceux que nous aimons. C'est une précieuse prescription ! Progressivité dans le "donner et recevoir" de la rencontre humaine, le partage de regards, contacts et caresses, l'action de toucher, celle de se laisser toucher, laisser exprimer l’innocence, la spontanéité et la fraîcheur de l'enfant,... Ce sont des besoins fondamentaux. C'est ce qui participe de notre humanité. Offrons-nous cette opportunité pour danser ensemble et offrir au monde notre amour dans le respect de soi et des autres. Développons dans un mouvement humain gorgé de sens et de couleurs : la rencontre équitable, celle qui inspire la tolérance et le respect, celle qui génère la vie, qui "unit les êtres vivants"*, celle qui transmet la chaleur, encourage, qualifie, et apporte le sentiment inébranlable d'être toujours à sa juste place. Ceci est possible grâce aux effets stimulants, ressourçants et sécurisants de la rencontre humaine.

 

Celle ou celui qui exprime son mouvement dans l'indifférenciation de la rencontre humaine découvre mystérieusement l'amour de son semblable sans distinction de race, de couleur, de statut social, ou de religion. 

Je vous propose pendant deux jours entiers de DANSER à nouveau et progressivement sur l'expression de notre affectivité. L'affectivité qui réhabilite, celle qui nourrit et "façonne l'être humain"*, qui engendre la dignité, le sentiment de notre valeur, celle qui nous reconnecte à cette sagesse ancestrale de se sentir relier et solidaire, celle qui engendre la poésie, la perception du sacré, et qui participe intimement du sens de notre existence.

 

Nous possédons beaucoup plus que ce que nous exprimons. C'est paradoxal et pourtant... Soyons honnêtes. Certaines parts de nous sont encore bien endormies. D'autres, un peu plus en surface, ont besoin à nouveau d'être sollicitées. Cette proposition est une manière valorisante de faire croître en nous le sentiment de complétude. C'est ce sentiment qui permet de nous exprimer plus largement et plus profondément. L'affectivité, c'est aussi ce qui m'implique corporellement et émotionnellement tout en étant à l'écoute de l'autre. Lorsque certaines conditions sont réunies, ces parts s'actualisent en toute confiance, dans l’abondance et la joie de l'instant. Elles nous purifient dans la rivière de la grâce que les mots ne peuvent plus décrire. L'expérience de ce moment est propre à chacun. 

 

Le cœur s'ouvre et la magie opère dans le mystère. Il est avantageux de se maintenir dans une action volontaire, constante et courageuse qui actualise le potentiel de l'être humain, et celui de notre affectivité en l’occurrence; une pratique résolument tournée vers un meilleur mieux-vivre relationnel, un relationnel qualitatif, toujours plus grand, toujours plus vaste, toujours plus profond. Ainsi, nous pouvons extraire le meilleur de la nature humaine. Ainsi, chaque individu devient modestement un apprenti scarabée dans le laboratoire de la vie. Ainsi, nous faisons "ce qui dépend de nous"... Et n'attendons pas que la situation extérieure s'améliore car nous risquons alors d'attendre très longtemps...  

 

* Boris Cyrulnik
 

Danser

et se donner la vie

Amilka Yokhor

sur Montargis avec Sylvain 

06 744 134 27

alternative

mieux-vivre

Pour recevoir nos informations

Faire éclore

le meilleur de la nature humaine...

... en dansant

Biodanza Montargis

Sylvain Ibgui

Tel 06 744 134 27

Réalisation : Sylvain Ibgui

Consulter

Communiqués

 2017-2020_La biodanza à Montargis_Loiret